lundi 15 août 2011

Panier de chien, panier de chat


Lorsqu'il nous a vu sortir les trois paniers à pépères sur la galerie – il fallait faire de la place dans le salon pour accueillir dignement nos hôtes de ce soir –, Golo s'est immédiatement précipité dans le plus grand des trois, celui de Swann, où il n'avait pourtant jamais encore mis les pattes ; et il s'est endormi sur le bucolique tapis à petites fleurs des champs. Un peu plus tard, comme Swann nous regardait d'un air implorant (« Faites quelque chose, quoi : vous voyez bien qu'il y a un rat dans mon plumard ! »), Catherine a pris le chat et l'a déposé dans le panier voisin…


Mais le greffier est cabochard par nature et, comme disait ma grand-mère, quand il a quelque chose dans la tête il ne l'a pas ailleurs. Swann avait à peine eu le temps de répartir sa masse dans sa couche légitime que le chat le rejoignait, pour se rendormir sans façon, croupe à croupe. Par chance, notre reporter photographe se trouvait là…

6 commentaires:

  1. Quelle bonne pâte ce Swann !

    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Il risque de s'ébouriffer au moindre pet...

    RépondreSupprimer
  3. Ah le pauvre chien!
    Mais vous saviez d'avance que Golo serait la plus forte, n'est-ce pas?

    Les chats, sachez-le, sont les maîtres de l'univers.


    Le Félinophile très Golophile.

    RépondreSupprimer
  4. Trop CUUUUUUUUUUTE !
    Bisous de St-Malo XXX

    RépondreSupprimer
  5. quand ca veut pas, ca veut pas ! Golo est une chatte, mais ce bon vieux masculin s'invite à tous vos posts ! ... ca va faire une adolescente difficile, ca ! ... (déjà qu'elle pique les panières des chiens ...)

    RépondreSupprimer
  6. les marguerites lui vont si bien...

    RépondreSupprimer