vendredi 19 août 2011

Rentre ton museau !


C'est mon chien à moi, celui-là. Il n'en sait rien, évidemment. Même quand il passe son museau dans la porte “saloon” de la cuisine, il ne sait pas très bien qui il est. C'est normal : en tant que chien, il ignore absolument l'existence de Balbec, qui lui ressemblait tellement, en étant tout de même un autre chien. Bref : Elstir ne sait pas ce qu'il représente. Du reste, il ne représente rien, à proprement parler : il est à la fois un souvenir de Balbec et quelqu'un d'autre – un autre chien. Et, bien sûr le même, en même temps. Mais non, justement, pas en même temps. Il n'y a pas de simultanéité entre Balbec et Elstir. Entre eux, il n'y a aucune correspondance. Mais, pour nous oui, ô combien oui !

Je pense parfois à ce prochain chien que nous aurons, que je ne connais pas encore : peut-être un troisième bouvier bernois, peut-être non. Il n'empêche : Balbec demeurera.

12 commentaires:

  1. Une jolie video: un chat et une chouette qui jouent ensemble:
    www.wimp.com/catowl/

    RépondreSupprimer
  2. Je vous amène un autre gros noir, ce soir.

    RépondreSupprimer
  3. Chouette : )

    Nathalie, merci, c'est avec mon nouvel appareil.

    RépondreSupprimer
  4. Kwa? Un 4 eme chien en vue? Est ce bien raisonnable? Geargies.

    RépondreSupprimer
  5. Geargie, mais non, pas du tout !

    RépondreSupprimer
  6. un regard plein de tendresse, d'intelligence avec en plus une petite pointe d'inquiétude?

    RépondreSupprimer
  7. Une petite inquiétude, oui, bien vu. Les chiens n'ont pas le droit d'entrer dans la cuisine et là, pour les besoins de la photo, c'est moi qui l'appelait. Il se demandait sûrement ce que je lui voulait !

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour madame Goux,
    Font plus rien depuis deux semaines, vos poilus?

    On est frustrés!

    GOLO, GOLO, GOLO!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Oui, ça vient… Habituellement, je fais les photos et monsieur Goux écrit. Là, il n'est pas inspiré… Quant à Golo, elle dort 20 sur 24, pas vraiment de photo à prendre !

    RépondreSupprimer
  10. A force de l'empêcher de boire, aussi...

    RépondreSupprimer
  11. Mouais, c'est pas ici qu'il vient faire des billets quand il a bu : )

    RépondreSupprimer